Témoignages

J'aimerais prendre l'occasion pour remercier du plus profond de mon cœur Chris et Kathryn Linford pour l'initiative d'avoir monté le programme COPE.  Ma conjointe Stéphanie ainsi que moi même avons participé au premier cours en français à Cornwall et nous en sommes sortie plus que gagnant. Au début, j’étais anxieux de parler de mes problèmes et en quelques minutes , le concept du programme ainsi que le staff nous ont mis à l'aise. En général le maximum de couples qui assistent à cette session est de 5, ce qui fait que le stress de s'exprimer est réduit de beaucoup. Ce fut une semaine intense en émotions mais qui m'a fait avancer plus, que plusieurs années de thérapie sur certain aspects. Nous créons des liens intimes de confiance avec les autres couples qui vivent les mêmes inquiétudes que nous ,  tous le monde se sent sur le même pieds d'égalité. Le mot est faible mais un énorme merci aux Thérapeutes,  Fabienne , Claudine, Jérôme, Martin ainsi que nos hôtes Raymond et Fannie qui ont su faire en sorte que cette semaine soit bénéfique à tous points de vue. L'approche attentive, l’immense expérience, l'écoute active, le professionnalisme de tous et chacun ont fait en sorte que l'on peut en sortir que gagnant. Un des points les plus importants dans cette thérapie est que ce n'est pas une thérapie militaire, nous sommes pas là pour revivre nos traumas, nous sommes volontaires d'assister pour nous permettre de nous ouvrir à nos propres sentiments et d'apprendre à les comprendre et les reconnaître. Nous agissons  parfois par automatisme sans comprendre l'impact et les conséquences de nos gestes sur nos proches et sur nous même. Cette semaine est dédiée autant aux conjoints et conjointes de militaires pour qui, enfin  se sentent écoutés, comprises et comprit.  Cope est une guérisons de couple et tout au long de la semaine, nous garnissons notre boite à outils pour nous bâtir un monde meilleur en  lequel certain avait perdu espoir. L'horaire est conçu pour nous permettre d’aller au bout de nos émotions et à notre rythme, sans jugements, sans stress et qui procure à tous et chacun un sentiment de renouveau. Personnellement, J'en sort plus que gagnant et je me sens beaucoup plus prêt et équipé à affronter les embuches qui seront mises sur ma route et le tout , en limitant les dommages collatéraux.  Je me suis laissé aller et si je pouvais résumer cette expérience en un seul mot, ce serait le mot : ESPOIR .  Encore une fois, mille merci

Stéphane Pichette

Je voudrais seulement dire que mon mari et moi avons participé au programme COPE à la fin Janvier / Février 2016. C’était un programme extrêmement bien mis en place et ça en a valu la peine. C’était une excellente façon de se retrouver et d’apprendre des mécanismes d’adaptation. Nous avons rencontré des couples étonnants ainsi que Chris and Kathryn Linford, merci beaucoup. Je recommande ce programme à tous les couples qui vivent le PTSD.

signé COPE Alumni

Rob et moi aimerions partager que nous sommes déçus que COPE est pris fin. Nous avons grandi non seulement en tant qu’individus, mais aussi en couple grâce au programme COPE. Nous recommandons vivement ce programme à tous les couples touchés par le PTSD. Vous avez fait une énorme différence dans nos vies et nous vous remercions du fond de nos cœurs.

Rob McGuin et Brenda O’Neill

Merci pour tout, la vie nous conduit naturellement dans les hauts et les bas, mais nous avons plus de facilité à y faire face et apprécions beaucoup plus la vie ensemble. Nous avons plein de bonne chose à dire sur le coaching de la phase deux, cela a cimenté ce que l’on a appris et nous a permis du temps pour changer de grande information en grandes habitudes.

Brian Cameron

"Mes pensées sur le coaching… incroyable. Le fait que c’est constant et continu, et ça vous fait prendre conscience des faits et non de les cachés sous le tapis. Au début il y avait beaucoup d’informations, beaucoup à digérer et beaucoup à pratiquer. Ça m’a pris du temps à réaliser que ce ne sont que différents outils et c’est à nous de décider lequel nous convient le mieux. Vous ne pouvez utiliser qu’un marteau pour frapper sur un clou. Au début j’essayais d’utilisé un marteau, une brique et une clé anglaise (le talon de mon soulier était brisé).

Je suis aussi très reconnaissant à Laura de m’en avoir informé (lors d’une séance privée). Que ce n’était pas juste dû au PTSD. Je me sentais au début comme si je ne pouvais être « humain » puisse que le PTSD faisais parti de ma vie.

Laura m'a dit qu'il était OK d'être en colère, triste, heureux et irrité. Les séances de couples nous ont traités comme couple et nous avons abordé des questions communes. Les séances privées étaient relié à moi, comment je me sentais, pourquoi mes sentiments étaient importants. J'ai senti (plus maintenant) que le PTSD me gouvernait. Je sentais que je devais marcher sur des œufs, j'ai senti une perte de contrôle sur moi-même et donc une perte de contrôle sur la relation. Laura m'a beaucoup aidé, en m’acceptant moi-même et mes sentiments (sans PTSD), je peux maintenant peindre une image d'une couleur que je veux et que j’aime et être bien avec. Cela a fait une énorme différence dans notre relation. Les coquilles d'œufs et les boules de coton ne sont pas la façon d'aborder notre PTSD. Je n'étais pas assez confiant pour être fort. Charles avait besoin que je sois forte.Je ne pouvais pas être forte puisque je dépérissais sous son «contrôle». Maintenant que je peux nous regarder, lui et le PTSD à travers des lunettes de ma propre conception et faire confiance que nous pouvons atteindre nos objectifs. Le changement positif dans notre relation a été remarquable. Même en Afrique du Sud, il y a deux semaines, Laura m'a approché pour discuter de mon bien-être pendant une période difficile, quelque chose que je ne m'attendais pas et que j'ai tellement apprécié. Cela n'avait rien à voir avec le coaching COPE, mais elle m'a aidé à être fort et m'a montré que j'avais du courage. Je suis revenue au Canada une personne changée. Les choses dont nous parlons en privé dans nos sessions individuelles - si cela nous affecte en tant que couple, elle m'encourage à discuter les questions dans nos séances de couples afin que nous puissions les traiter ensemble. Elle est consciente de la façon dont Charles (et moi) traitons les choses et introduisons les questions dans la discussion de telle manière qu'aucun de nous ne se sent menacé ou intimidé.
 Cela a été et est encore le programme qui a sauvé mon mariage. Je suis sûr que ma situation est différente de la norme. Je n'ai jamais connu Charles sans / avant PTSD, donc je n'ai jamais rencontré l'homme qu'il était, donc je ne peux pas voir / savoir comment le PTSD l'a changé.


 Même si notre PTSD est un éléphant dans la pièce. Je viens d'apprendre à travers Laura (COPE) à décorer, déplacer quelques meubles autour, le peindre en couleurs complémentaire et intégré l’éléphant dans le design final. Maintenant, il s'intègre à notre relation et je n'ai plus à me cogner l’orteil dessus chaque fois que je marche.


Je vous remercie pour un programme qui change vraiment la vie.

                                                                             
J'ai appris à comprendre que ce n'était pas moi ou ce que j'étais ou ne faisais pas. Surtout, j'ai appris que je ne suis pas seul!! Il y en a d'autres avec des expériences identiques ou similaires.


Dès ma rencontre avec Chris et Kathryn, tout au long du processus d'admission, les sessions intensives de cinq jours et jusqu'à la fin de la Phase deux


(Et au-delà à cause du groupe privé face book) nous nous sentons tellement mieux comme couple.

 

Nous avons beaucoup plus de compréhension sur la façon dont le PTSD nous affecte et comment nous pouvons faire face ou traiter les problèmes et les défis qu’ils nous causent.

COPE nous a donné les outils pour être un couple fonctionnel à nouveau.

"Avec le pouvoir des outils d'adaptation que nous avons appris sur le programme COPE,
nous sommes maintenant en mesure d'exposer en toute sécurité les squelettes dans notre placard, sans honte, pour un dialogue plus significatif avec l'espoir réel d'une relation durable, Que nous méritons si bien tous les deux "
Chuck & Carmen

Mon nom est Susan et je suis la conjointe d'un marin de la marine retraité qui a le PTSD.
Il n'avait pas de PTSD quand nous nous sommes rencontrés et que nous nous sommes mariés. Mais quelque chose s'est passé et j’ai senti comme tout d'un coup il y avait un autre homme dans ma vie.
Une fois diagnostiqué, il avait accès aux médecins et au système médical militaire. J'ai été invité à quelques séances et ont m’a aussi dit que je pouvais aller moi-même pour des sessions individuelles.

Cependant, il n'y avait rien pour nous en tant que couple. Je me sentais seule et me blâmais pour beaucoup et je ne comprenais pas ce qui s'était passé et comment je devais agir / réagir.
Avant COPE nous étions devenus associés, vivant dans la même maison, partageant le même espace. La connexion était là, mais distante et tendue.
Nous avons rencontré Chris et Kathryn Linford à une fonction et entendu parler de COPE. Nous avons immédiatement su que c'était quelque chose que nous voulions participer ensemble.

C'était bizarre cependant, j'avais peur d'y aller, mais aussi peur de ne pas y aller. Qu'est-ce que j'allais apprendre, que devais-je faire ou partager?
Cinq jours de temps intensif avec d'autres couples, qui voudraient s’attendre à ça? C'était dur, mais c'était à la fin incroyable et chaque seconde en a value la peine.
Il est vrai que vous ne savez pas ce que vous ne connaissez pas. Maintenant je SAIS! Et je ne peux pas imaginer revenir en arrière.

 La partie la plus importante pour moi de COPE était la compréhension non seulement du PTSD (parce que croyez-moi, j'ai fait beaucoup de lecture)
Mais comment son état de stress post-traumatique l'affectait et comment il vivait avec cela.
J'ai appris à comprendre que ce n'était pas moi ou ce que j'étais ou ne faisais pas. Surtout, j'ai appris que je ne suis pas seul!! Il y en a d'autres avec des expériences identiques ou similaires.
Dès ma rencontre avec Chris et Kathryn, tout au long du processus d'admission, les sessions intensives de cinq jours et jusqu'à la fin de la Phase deux
(Et au-delà à cause du groupe privé face book) nous nous sentons tellement mieux comme couple.

Nous avons beaucoup plus de compréhension de la façon dont le PTSD nous affecte et comment nous pouvons faire face ou traiter les problèmes et les défis qui viennent.
COPE nous a donné les outils pour être un couple fonctionnel encore une fois.

Susan & Stéphane